• Accueil
  • > 80 jours : la plaine du Gange

80 jours : la plaine du Gange

On est arrivés à Calcutta et on a cru devoir y rester quelques jours  après la condamnation de Passepartout pour profanation de la pagode de Malebar-Hill à Bombay. Finalement, après que Philéas a allégé son sac de banknotes, on a pu prendre la mer à bord du Rangoon direction Hong-Kong.

Avant d’ arriver à Calcutta, on est passés par Allahabad où Gange et Jumna se rencontrent. Tom me dit qu’ il a déjà entendu parler de cette seconde rivière sacrée  dans son journal,  il me parle de façon confuse de barrages, de pélerins et de pollution. Va falloir se cultiver papa !

Rien à voir : hier soir, après une remarque de Clément, je lui dis « mais quelle culture ! » et il me répond modestement « pourtant je ne suis pas aux champs. » La classe internationale !

 

Une réponse à “80 jours : la plaine du Gange”

  1. chantoune dit :

    Pourvu qu’il ne soit pas à « Auchan » car là niveau culture …..c’est plutôt ras les paquerettes…les paquerettes, fleurs des champs…la boucle est bouclée….

Laisser un commentaire