• Accueil
  • > Archives pour novembre 2011

Archive pour novembre 2011

Triangle

Jeudi 10 novembre 2011

J’ ai relu le malade imaginaire de Molière. Mes souvenirs de la comédie étaient vagues.

Pour fixer (une bonne fois pour toutes ?) l’ intrigue, efficace semble le schéma proposé par l’ édition « Classiques Larousse » fixant Argan au centre (orthocentre ?) d’ un triangle dont les sommets sont le clan odieux de la femme faussement dévouée et intéressée, le clan hypocrite des médecins qui voit l’ hypocondriaque comme une vache à lait et le clan du sang, celui du bon sang sens.

Quelle surprise lorsqu’ au hasard d’ une pérégrination internet sur Molière, je suis tombé sur le dessin

triangle.png 

Peut-être aurait-il été plus judicieux de placer les  »sommets » Médecin-Mâratre- »Miens » dans l’ordre des aiguilles d’ une montre pour respecter la chronologie de l’ action.

Lindon et les chiffres

Mardi 8 novembre 2011

Vincent Lindon, sur le plateau de Pascale Clarke ce matin, commente l’ intervention de Hollande sur France 2.

Sarko a augmenté son salaire de 172% début 2008 (indemnité nette qui passe de 7 084 euros à 19 331 euros) et Hollande promet une diminution de 30% s’ il est élu. Dénonçant (à juste titre) le caractère démago de ce genre de déclaration, l’ acteur conclut (de façon docte mais erronée) que Hollande ferait faire malgré tout un bond de 142% entre 2008 et 2012.

Et Pascale Clarke acquiesse.

Cynique

Jeudi 3 novembre 2011

Tom défend avec force la stratégie du peu fréquentable Maxime de Koh-Lanta. En gros, la fin justifie les moyens, peu importe si l’ individu fait usage de manipulations diverses et variées. Il joue la gagne, point barre.
A gift trap, tom ne joue pas le jeu du cadeau « plaisir d’ offrir », mais préfère intentionnellement le présent empoisonné pour ne pas laisser Rafaël franchir la ligne d’ arrivée, quitte à perdre lui-même du terrain.

Et, hier, à la vue d’ une pleine page de pub pour Total dans son magazine, page presque blanche avec un court texte accrocheur, renvoyant à un site informatif sur les énergies fossiles, assorti du slogan de bon aloi « l’ énergie est notre avenir, économisons-là », je réagis avec le costume blanc du bien-pensant, du genre, c’ est scandaleux dans un journal pour enfant, déjà du publi-reportage …

Sa réponse est cinglante : « si le journal est à toi et qu’ on te donne 200 000 euros pour une page de pub, tu dirais non ? ben, alors arrête ! »

Ooff, dans tes dents vieux con !

4=2*2=2+2

Mercredi 2 novembre 2011

Ce we à Lyon, 2 fratries de 2 enfants se sont rencontrées. Cela fait 4 enfants lorsqu’ ils jouent au monopoly.

Chaque fratrie étant composée de 1 aîné + 1 cadet, deux fratries de 2 enfants valent 2*(1 aîné+1 cadet), c-à-d 2* 1 aîné+2* 1 cadet, ou encore 2 aînés + 2 cadets. Pure boursouflure pédantesque de matheux, ceci s’ appelle distributivité de la multiplication par rapport à l’ addition.

Cette égalité s’ est imposée ce we puisque les 2 grands, terre à terre, ont squatté la cuisine pour des Tps explosifs de chimie pendant que Maxence a guidé Clément dans ses mondes imaginaires.
Une preuve moins attendrissante, plus ramollissante de ce que 2+2 font 4 : 4 kilos pour Sof et Dom à l’ issue du we, soit 2 pour l’ un et 2 pour l’ autre après avoir dévoré les pains au chocolat d’ Auchan et, surtout, les cookies-maison.

Clem et Maxence, comme des petits princes sur leur astéroïde, ne comprennent  certainement pas pourquoi les grandes personnes aiment tant les chiffres !