Artistes sous l’occupation

J’ ai toujours été curieux de savoir comment se sont comportés les Louis de Funès, Bourvil et autres artistes ou hommes publics pendant la guerre. Courageux, lâches ? Ont-ils résisté ou pactisé avec l’ armée occupante ?

Des éléments de réponse dans ce remarquable reportage , où un carton rouge est adressé à Tino Rossi et à Fernandel.

Quant à Arletty, il est difficile de blâmer sa « collaboration horizontale » avec Soehring, un officier de la Luftwaffe. Malgré son mot « mon coeur est français, mon cul est international », ce n’ est pas qu’ une simple histoire de fesse qu’ elle a vécu avec son « beau nazi« .

Une réponse à “Artistes sous l’occupation”

  1. Chantoune dit :

    Quelle connerie la guerre…….

Laisser un commentaire