Le Clement-gate

J’ ai supprimé le billet « Merci Maman » dans lequel je saluais la finesse de Sophie pour régler un menu souci de Clément. 

Mais au passage, hélas, j’ égratinais le caractère secret de l’ affaire qui lie Sof et son petit loup. Je tente ainsi d’ en faire amende honorable.

Aussi, à l’ heure des révélations de Wikileaks et du « 11 septembre des diplomaties », à l’ heure de la transparence (parfois douloureuse) de Facebook, j’ ai une requête à contre-courant à formuler :

je prie ceux qui ont eu connaissance du dossier de ne point répandre son contenu.

Je ne suis pas traqué par Interpol comme l’ est Julien Assange, je ne risque pas le licenciement, je crains simplement que Clément ait vent de la fuite, se sente trahi et que Sof soit en porte-à-faux.

Alors, j’ ai de la « fuite » dans les idées : je suis une taupe, mais une taupe repentie.

Pourquoi avoir  »jeté » le billet incriminé sur le blog (avant de le jeter à la corbeille) ?

Au delà de l’ hommage aux qualités intrinsèques des mères qui ont du nez, alors que les pères n’ ont souvent qu’ un gros pif (rouge de surcroît), cette feue entrée a été … un « kiai » de soulagement : Clem va bien !

2 Réponses à “Le Clement-gate”

  1. chantoune dit :

    c’est bien la seule chose qui compte : Clem va bien ….pour le reste, nous avons déjà tout oublié……concentrons nous désormais sur l’homme à l’habit rouge, qui comme les mamans a du nez, et comme les papas souvent rouge !!!!!!

  2. Yann dit :

    Motus et bouche cousue! :)

Laisser un commentaire