21 mai : Aigle

Ce n’ est pas l’ aigle romain, ni celui des nazis. Il est américain et rend hommage aux victimes de la seconde guerre mondiale. Il regarde au loin la statue de la liberté. On est à Battery Park.

Avec ce souffle marin de liberté, on se sent pousser des ailes : au lieu de faire la queue pour la visite de la statue, on monte à bord d’ un hélicoptère, survole la dame à l’ high-pad « 4 juillet 1876″, Ellis Island et on remonte le long de Hudson River. Manhattan est à nos pieds et nous nous sommes affranchis de l’ écrasement des gratte-ciel.

A défaut de dépasser le mur du son, on passe le « MUR » (Wall Street et sa bourse), surveillé comme du lait sur le feu, puis petit tour à ground zero où les murs du World Trade Center ont trépassé. Ce 11 sept 2001, ni l’ aigle de Saint Jean nichant peut-être au sommet de Trinity Church, ni le pygargue à tête blanche  

 proudamericaneaglesm.jpg 

n’ ont pu contrer les forces du mal.

Fin d’ après-midi sur le célèbre pont de Brooklyn : on use de nos yeux perçants d’ aigle pour fixer la skyline new-yorkaise. Peu avant, sur Broadway Avenue, Cyril les avait déjà sollicités pour ça :  

p1010703.jpg

Laisser un commentaire